Mon Compte Shop
Lifestyle

Fan2Toi : tous.tes obsédé.e.s par la Chalamania !

Aline Laurent-Mayard signe un livre sur la petite révolution qu’incarne l’acteur de Call Me by Your Name aux yeux de sa fandom. Décryptage d’une masculinité d’un nouveau genre.

Journaliste féministe militant pour la visibilité asexuelle et aromantique, Aline Laurent-Mayard dévoile son dernier ouvrage, Libérés de la masculinité – Comment Timothée Chalamet m’a fait croire à l’homme nouveau. Y sont décryptés les rapports novateurs au masculin, à la performance de genre et à la stardom dans une société en ère post-MeToo – des dimensions qui se matérialisent sur le corps, dans la présence et au travers du jeu de l’acteur. Une bonne raison de discuter de la culture fandom, centrale chez NYLON France, et de questionner les émois pop et ce qu’ils dévoilent avec Aline themselves !

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Aline Laurent-Mayard (@yallahaline)

Peux-tu me parler de ton rapport à Timothée Chalamet, les premières émotions qu’il a suscitées chez toi ?

J’ai tout d’abord été bluffé.e par le talent de Timothée Chalamet, je voyais un véritable engouement autour de lui et j’ai compris pourquoi les Etats-Unis étaient emballés. Au-delà d’être brillant en tant qu’acteur et filmé de façon très érotique – presque dans un female gaze sur lui –, on le voit avec une sensibilité féminine. En plein MeToo, quand Trump est encore président, lui venait parler de jeunesse, de masculinité avec une nouvelle sensibilité.

Un autre aspect est comment il se comporte pendant les interviews, un peu chien fou, il rigole tout le temps, il est humble et surpris de son succès et en même temps à l’aise. Il est né avec beaucoup de privilèges, au bon endroit, dans un milieu artistique. Il reflète un mélange de glamour dont il connaît les règles, et en même temps, il fait preuve de gentillesse, d’innocence, d’écoute, d’attention envers ses fans. Il leur montre une forme de care loin d’une rationalité masculine, plus associée à la sphère du féminin, et cela fait partie des raisons pour lesquelles le personnage est fascinant.

Comment expliques-tu, avec ton parcours, ton intérêt pour l’acteur ?

Je suis une personne queer non binaire, asexuelle/aromantique, féministe. Je ne devrais rien ressentir et pourtant, ma sociabilisation est tellement forte que, malgré tout, je continue d’être rougissante et gênée devant certaines stars mecs – je suis sociabilisée à faire cela. Cela m’a amené.e à me demander qui est l’objet de nos manias, qui a le droit d’aduler qui, pourquoi je suis fan et comment, ce qui m’a donné envie d’écrire ce livre. C’est aussi le fait que nous soyons autant, et d’âges si différents, à être fans de lui, qu’il soit le centre de tellement de discussions différentes. Cet intérêt collectif traversant générations et catégories sociales a été l’un des points de départ de l’analyse.

Comment marchent les mécanismes d’obsession de fans ?

Il y a eu la Beatlesmania, la Leomania, la Sinatramania. Il y a différents types de manias avec les âges : avec BTS, One Direction, Justin Bieber, on est sur des tranches d’âges très jeunes et l’obsession s’estompe quand on avance dans l’adolescence et quand la star devient plus virile. Mais dans ce cas-là, on est proche de la fandom autour de Leonardo DiCaprio. Timothée Chalamet, lui aussi, s’installe comme une vraie star qui conserve une part de féminité. Elvis aussi bougeait ses hanches comme une femme, se maquillait. Je pense que les acteurs dans l’ultranorme, classiquement beaux gosses, musclés, “prennent” moins car ce qui fascine, c’est justement leur nouvelle façon d’être un homme. On arrive à un stade où la masculinité normative change, évolue, se réinvente, et l’objet masculin de la fandom reprend les critiques et retours virulents d’une époque pour en faire un apanage. L’obsession vient car elle parle de l’époque et de comment la questionner.

voir l'article
voir l'article
Lifestyle

Fan2Toi : tous.tes obsédé.e.s par la Chalamania !

Se Connecter

Mot de pass oublié ?

Nouveau mot de passe

S'Inscrire* Champs obligatoir

FermerFermer